Clap de fin 38 mois d'allaitement

10:08

ah l'allaitement, cette osmose merveilleuse entre un bébé et sa maman. ce petit lien qui nous lie comme si le cordon n'était pas coupé. j'ai choisi d'allaiter. c'était une évidence pour moi. je voulais absolument le faire et réussir. oui cela n'a pas été simple au début. mais nous avons tenu bon. ici je te parlais de mon choix, ici de nos six mois et ici de nos un an puis tout ça en travaillant. après cette série d'articles, nous n'avons pas arrêté. deux ans sont passés et les trois sont arrivés. j'avoue les tétées étaient plus des câlins ou pour s'endormir. c'est surtout lorsque l'école est arrivée que j'ai voulu arrêter. je pensais qu'en voyant l'école, elle se sentirait moins un bébé. bon en même temps, elle a appris la propreté par la suite. 

l'allaitement est devenu une véritable contrainte pour moi. j'en avais plus que marre de l'endormir au sein. surtout qu'à son âge, c'était les deux voire plusieurs fois. et quand j'avais le malheur de partir trop vite, c'était rebelote. lily prune et moi avons beaucoup discuté. elle est en âge où elle commence comprendre. je pensais vraiment arriver à un sevrage naturel. mais j'ai perdu espoir lorsque je voyais que cela ne pouvait jamais se stopper (elle l'aurait fait tôt ou tard).

au départ, je n'avais pas vraiment d'avis sur l'allaitement tardif. j'avoue que cela me surprend si on me dit qu'un enfant prend la tétée à 4 ou 5 ans. d'ailleurs, nous n'en avons jamais parlé au centre de loisirs ou à l'école. et par bonheur, elle ne demandait plus si nous étions en mouvement ou avec des personnes. néanmoins, j'aurais assumer mon choix jusqu'au bout. mais peu de personnes de mon entourage savait qu'elle était allaitée jusqu'à 38 mois. de toute façon en tant que parent nous seuls connaissons notre enfant mieux que quiconque
sur le plan immunitaire, j'ignore si lily prune aurait été plus malade sans la tétée. elle a eu les maladies à la crèche comme les autres enfants. tout ce que nous savons c'est qu'elle est physiologiquement menue et en bonne santé de façon générale. et par bonheur, notre pédiatre a toujours été très compréhensive face à cet allaitement qui durait.

néanmoins, je n'étais plus à l'aise avec l'allaitement et j'en avais marre qu'elle ne s'endorme qu'au sein. j'ai eu du mal à assumer mon envie d'arrêter brutalement. j'ai un peu lu sur les méthodes de sevrage. lily prune était allaitée le soir et la nuit. parfois cela durait des plombes. avec le boulot, je n'ai jamais tiré mon lait, j'aurais pu oui. cela n'a pas empêché d'avoir un allaitement long. donc pour moi, le but était de supprimer une par une les tétées. pendant quelques jours, nous avons eu droit aux crises. j'ai commencé par la tétée de l'endormissement. cela n'a pas été simple. elle a un peu pris les biberons de lait, des yaourts,... puis à force, elle a su s'endormir sans. on pratique beaucoup le massage.

You Might Also Like

0 commentaires

TRANSLATE

CREDITS

© Sauf mentions contraires, les textes & photos présentés sur ce blog m'appartiennent, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation. Tatiana Ch. © 2010-2017. Tous droits réservés.