Comment occuper son enfant dans un train ?

09:00

je suis sûre qu'on stresse un peu tous lorsqu'il s'agit de voyager avec un bébé ou un enfant ! non ? soit tu as de la chance (et j'en suis jalouse) soit continue cet article pour connaitre un peu comment on procède. après tout être vivant est différent et je redis que ce qui fonctionne pour nous ne peut pas fonctionner pour tout le monde. on est d'accord ?

habitant la région parisienne, nous n'avons pas de voiture. on a bien pensé à acheter une mais nous n'avons pas le budget pour tout ce que cela comporte. les places de parking sont hors de prix puis elle ne serait pas rentable pour nous. donc de façon exceptionnelle nous en louons une via des particuliers. néanmoins, nous prenons les transports en commun et en particulier le train depuis qu'elle a cinq mois.

notre stress c'est qu'elle mette le bazar dans tout le wagon. on a tous en souvenir un voyage affreux à cause d'un bébé/enfant qui hurle/pleure/... et on sent de façon très palpable que le parent est à bout. de plus, les voyageurs diront : "je n'ai pas payé pour subir ça." personnellement, je n'ai eu qu'une remarque verbale alors que lily prune était plutôt calme et que j'étais seule avec elle. j'ai sympathisé avec nos voisins et c'est vrai qu'elle est parfois impatienté un peu fort. mais m*rde c'est un enfant (à l'époque même un bébé de 10 mois).
APRÈS IL FAUT CESSER DE CULPABILISER. les bébés/enfants s'expriment aussi. 

 place à mes trois trucs qui nous sauvent la vie :

UNE PLACE PERSONNELLE

pendant longtemps, on la fait voyager sur nos genoux. c'est vrai que c'est moins cher et tout mais le mieux c'est de prendre une place pour son enfant. pour le train izy, je prends maintenant une place pour elle. car c'est plus confortable pour nous tous et elle peut facilement dormir sur celle-ci. de plus, cela lui permet d'avoir sa tablette personnelle pour les jeux.

quand elle était plus petite, je repérais toujours l'espace de change (souvent minuscule). et si ce n'était pas fait soit je l'habillais ou mettais en pyjama.

bébé, je demandais systématiquement la place côté fenêtre car je me disais que c'était plus agréable pour elle. mais dès qu'elle a commencé à marcher, j'ai vite compris que la fenêtre ne l'intéressait plus. on est donc passé couloir. elle a même passé un voyage debout et elle était super heureuse.


CHOISIR LE BON HORAIRE

ceci dit, nous avons de la chance car lily prune est assez calme. bon il est vrai que nous avons testé différents horaires et moments. le mieux est de partir après une journée de crèche ou d'école, lily prune est cassée de la semaine et donc va dormir très vite après l'excitation du voyage. le gros point noir est que nous nous sommes en speed car nous avons une heure trente entre la fin de mon travail et l'horaire du train.
sinon, nous privilégions les voyages tôt le matin ou tard le soir car soit elle n'est pas assez dormi donc va dormir direct. ce qui a été le cas pour notre départ à barcelone. lily prune n'est pas du matin. elle a dormi les trois heures trente qui ont débuté. ou le soir car elle sera fatiguée. bon j'avoue que le soir, ce n'est plus vraiment le cas car mademoiselle adore veiller ou dormira à la fin du voyage. elle nous a fait le coup pour le retour de barcelone. 
à présent, on mise plutôt sur le moment de sieste. cela fonctionne plutôt bien pour le moment. et tant pis si nous payons un peu plus cher.


DES OCCUPATIONS

il est indispensable de partir avec quelques occupations. lorsqu'elle était bébé, elle s'amusait avec un rien : une bouteille, debout à regarder partout ou deux-trois histoires lui suffisaient amplement. maintenant, c'est plus travaillé. nous sommes adeptes des longs trajets : 6h30 pour barcelone à ses quinze mois, 5h30 un mois plus tard, les deux heures trente pour bruxelles ou la normandie,... elle sait aussi que dans le train, on parle doucement car les personnes ont besoin de calme. par le passé, je vous avais fait un article de son sac qui a très bien fonctionné et que j'ai utilisé de nombreuses fois même au restaurant.

depuis ses deux ans, ce petit sac a un peu évolué. on y trouve son bébé corolle. celui-ci la suit partout et on prend quelques petits accessoires car bébé a faim ou soif. on n'oublie jamais les crayons de couleurs et un carnet (parfois compléter de gommettes). on rajoute quelques histoires car c'est toujours sympa de lire un livre. on prend aussi un petit jeu de société car c'est rigolo de jouer ensemble. puis dans le train, je me moque aussi qu'elle regarde trop les écrans.

puis, je ne me gêne plus à la faire marcher dans le train. alors on passe de wagon en wagon, on fait demi-tour. quand il y a un wagon bar, on joue un peu là et on parle de la galère avec d'autres parents.

You Might Also Like

0 commentaires

TRANSLATE

CREDITS

© Sauf mentions contraires, les textes & photos présentés sur ce blog m'appartiennent, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation. Tatiana Ch. © 2010-2017. Tous droits réservés.