Nos six mois d'allaitement

09:34

l'allaitement & moi, c'était presque une évidence puisque j'ai vu ma maman nous allaité tous les six. encore aujourd'hui, je n'arrive toujours pas à comprendre comment elle a réussi ses projets puisque qu'on se le dise, c'est une organisation et une prise de temps qui peut être non négligeable. non ce n'est pas fatiguant, c'est parfois un peu contraignant car pendant longtemps je ne voulais pas allaiter à l'extérieur de peur de gêner toutes ces personnes. même si, je peux très bien mangé à côté d'une maman qui allaite, je sais que la plupart des personnes ne partagent pas cette même vision. la vie est dure en occident. on peut voir des fesses mais un bébé qui mange non. j'ai du mal avec ce paradoxe et surtout qu'on ne voit rien. bref, j'ai fini par apprendre à l'allaiter partout et je ne me suis pris aucune réflexion. il faut savoir que ce n'est pas une atteinte à la pudeur, personnellement je ne le savais pas avant quelques mois. 

à la naissance de la canaille, mon projet était de l'allaiter jusqu'à ses six mois comme le préconise l'oms tout en sachant que j'allais retravailler à la fin de mon congé maternité. je n'y connaissais rien. j'avais juste lu un livre. je partais à l'aventure. ce fut laborieux et compliqué pour ce petit poids. j'ai voulu arrêté plus d'une fois me sentant trop seule car il faut l'avouer l'équipe médicale n'aide pas intensément et n'y connait presque rien. puis, il y avait ce stress de la pesée du matin. ce trop plein de stress à presque tué mon projet. pourtant, j'ai continué et elle a grossi si vite, parfois trop. mais on s'en fiche dit sa pédiatre. le tout est qu'elle régule sa faim et soif. elle sait ce que c'est. puis, il y a eu ses pics de croissance qui m'ont totalement épuisés. j'ai aussi eu envie de stopper le tout. puis le stress de la reprise du boulot et ce sevrage raté. c'est là que j'ai appris que je pouvais continuer à l'allaiter tout en travaillant. grâce à ces lectures, on continue ainsi depuis quatre mois. 

mon sein n'est pas seulement une source de nourriture mais une source de réconfort. tout les chagrins s'oublient au sein de maman. elle se sent rassurée et apaisée. c'est un peu compliqué pour son papa qui la garde. elle aime s'endormir dessus même si elle arrive très bien à s'endormir sans. elle ne fait pas encore ses nuits, parfois cela arrive. on cododote toujours au plus grand bonheur.

je suis heureuse d'avoir pu arriver à mon projet. je suis contente de pouvoir continuer malgré le travail, c'est tout une organisation. mais surtout d'avoir persévéré malgré les difficultés du début.


cet allaitement est simple et nous unit comme jamais. je sais qu'il y aura une fin qui est déjà programmée. elle ne veut toujours pas le biberon, elle ne le prendra peut-être plus jamais mais elle compense avec des yaourts et brassés. c'est parfois un peu compliqué quand je ne suis pas là. mais surtout pour son papa donc j'avoue que parfois, je me sens un peu prisonnière de cet allaitement. cependant, je me dis que c'est une des meilleure des choses que je puisse donner à la canaille.

You Might Also Like

0 commentaires

TRANSLATE

CREDITS

© Sauf mentions contraires, les textes & photos présentés sur ce blog m'appartiennent, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation. Tatiana Ch. © 2010-2017. Tous droits réservés.