Adopter un cochon d'Inde

09:30

il y a maintenant plus de trois ans, nous avons adopté quinze notre cochon d'inde. soit notre premier bébé, notre premier enfant (oui on l'a toujours considéré ainsi). cela faisait des années que j'en demandais un à l'amoureux. il me répondait sans relâche : "quand tu pourras l'assumer financièrement". je n'ai pas attendu longtemps en demandant à la voisine de mes parents qui tenais un élevage à l'époque, juste après avoir trouvé mon petit boulot. quinze était le dernier de la portée, celui qui n'avait trouvé aucune famille. c'était l'occasion inattendue pour le ramener chez nous en septembre 2014. il était tout petit et si fragile. 

alors certes le cochon d'inde n'est pas aussi populaire sur les réseaux que les chats ou les chiens japonais mais c'est un magnifique animal très agréable à avoir. sauf qu'adopter ce n'est pas un geste qui se fait à la légère. ainsi je vous donne quelques pistes si jamais adopter ce petit animal vous intéresse. 


avant d'avoir un cochon d'inde

par le passé, j'ai eu plusieurs cochons d'inde via des particuliers qui donnaient leurs portées ou via les animaleries. certains ont tenus longtemps et je ne vous cache pas que ce sont des particuliers qui ont eu une espérance de vie bien plus longue que ceux en animalerie. c'est normal me direz-vous et je ne suis pas étonnée non plus. 

le cochon d'inde a une espérance de vie de six ans en moyenne. j'ai donc longuement réfléchi si je pouvais m'occuper d'un animal aussi longtemps. c'est aussi un animal qui grandit et fera environ 1 kg à sa taille adulte.

il faut savoir que le cochon d'inde demande plus d'entretien qu'un autre rongeur. il est diurne donc déjà plus sympathique qu'un hamster que nous ne verrons jamais. et que c'est un animal qui ne vit que rarement seul. on a adopté quinze en connaissance de cause et on s'est dit que s'il ne supportait pas la solitude, on lui prendrait un copain. si le cochon d'inde vit seul, il lui faudra au minimum deux heures de câlins par jour. il aime le contact. 
si vous prenez un mâle, il peut ne pas supporter un autre du même sexe. et si vous avez une femelle, ils vont s'accoupler très vite (la majorité sexuelle arrive très vite). sinon, le cochon d'inde s'acclimate facilement avec les lapins.  
de plus, il lui faut au quotidien ou chaque jour un dose de vitamine c (c'est impératif).

c'est un rongeur donc il risque de manger quelques câbles. ici c'est surtout les blancs qui ont été attaqué et quelques jouets de la canaille. on ne l'a jamais puni. on a mis cela sous notre non vigilance. de toute façon le punir ne servirait à rien.

on a aussi lu beaucoup de choses sur leur santé. on a contacté beaucoup de mutuelle pour animaux afin de connaitre les tarifs. ils ont la réputation d'avoir une mauvaise santé. par chance, quinze aura vu deux fois le vétérinaire (on touche du bois). on n'a donc pas pris de mutuelle pour lui. néanmoins, je pense que cela peut être utile.



avoir un cochon d'inde

quinze est arrivé chez nous. il a fait un long trajet jusqu'à paris. l'acclimatation chez nous s'est bien passée. il a mis quelques semaines tout de même à prendre ses repères. et a contracté la teigne dû au stress (qu'il m'a évidemment donné). 

dans sa nouvelle cage, nous lui avons retiré sa maison dans un premier temps. c'est une étape un peu dure pour nous, on le sentait perdu mais elle est nécessaire. il sera habitué à sortir et non se cacher quand vous serez là. 

un cochon d'inde communique énormément. il a plusieurs cris bien distincts. et c'est très drôle à déchiffrer. c'est encore plus flagrant quand ils sont plusieurs.  

un animal coûte de l'argent, cela dépend de sa santé mais il a des besoins indispensables que je décris dans cette partie. on ne dépense pas des milles et des cent pour quinze. et je ne saurais vous dire ce qu'il nous coûte. tout ce que je peux vous dire c'est que nous vivons bien et lui aussi. 

où adopter ?
je vous conseille vraiment les élevages ou les refuges j'en vois de plus en plus abandonné et cela me fend le coeur (au même profit que les autres animaux). on fuit les animaleries où vous risquer qu'une femelle soit pleine.

les besoins matériels :
je le sortais pratiquement tout le temps sur le canapé en lui donnant beaucoup de câlins. avant l'arrivée de la canaille, il sortait comme il voulait. sa cage à ouverture devant lui permet d'avoir cette liberté de mouvement. je n'ai jamais aimé les animaux enfermé tout le temps. aujourd'hui, il est passé à un modèle bien plus grand et elle est toujours ouverte sauf qu'il sort moins seul à cause du sol. 

à côté de la cage, on peut investir dans quelques jeux comme des tunnels et ponts, des choses à grignoter, plusieurs gamelles, cabanes,... il lui faut assez d'espace.

quinze a aussi son petit plaid polaire où il adore se lover dedans. il a aussi un petit doudou polaire que la canaille lui a donner. il adorer le transporter à travers sa cage.

les cochons d'inde ne vont pas dans les boules et les roues contrairement aux hamsters.

les cochons d'inde n'aiment pas changer d'environnement. on déplace quinze que quand on ne peut pas faire autrement néanmoins un séjour à la campagne n'a pas l'air de le bousculer. on a investi dans une boite à chat que nous remplissons au fond de petites serviettes. l'inconvénient est en cas d'urine. 

la cage : 
on a préféré investir toujours dans des cages qui s'ouvrent tout en longueur car quinze vit en semi liberté et elle est placée au sol. néanmoins je lis beaucoup que celle-ci peut être mise en hauteur pour que le cochon d'inde vive à fond la vie familiale. 

une longueur de 80 cm pour un cochon d'inde seul me parait être la taille minimale. on trouve facilement des lots complets : cage, gamelle, râtelier à foin et biberon. c'est une bonne base d'ailleurs. 

un cochon d'inde ne doit jamais être exposé au soleil direct. donc l'emplacement doit être choisi de façon réfléchie. 

on la remplit de chanvre. c'est beaucoup mieux pour les rongeurs et bien plus absorbant que le copeau de bois. c'est vrai c'est plus onéreux mais cela vous évitera des frais vétérinaires à cause de problèmes respiratoires.

l'entretien :
on lui nettoie la cage chaque semaine. on n'avait peur que l'odeur soit forte mais non, c'est même super léger contrairement aux lapins. c'est conseillé de retirer les excréments chaque jour. néanmoins il lui arrive de les manger (et c'est tout a fait normal). 

les cochons d'inde poils longs ont un besoin d'être brosser au quotidien. je vous avoue qu'on l'a fait au début. mais il n'a jamais supporté, jamais. du coup, on le tond environ tous les deux mois et demi. ils n'ont pas besoin d'être lavé sauf s'ils sont vraiment sales. ici quinze prend un bain une à deux fois dans l'année. 

en revanche, les griffes doivent être coupées très régulièrement sinon son nerf pousse. elles risquent de gêner la démarche de l'animal. on peut soit le faire soi-même en suivant des conseils ou aller chez le vétérinaire. 

l'alimentation :
outre l'eau qui est primordiale pour tout vivant. un rongeur a un besoin constant d'avoir du foin à sa disposition. alors on a appris à le choisir, ce qui est beaucoup plus compliqué quand on passe par le net. on le choisit odorant, non poussiéreux et vert ! on achète beaucoup cette marque. mais ici j'avoue que nous changeons souvent de marques. les palets sont aussi très pratiques car ils donnent une bonne dose et niveau stockage ils prennent peu de place (parfaits donc pour les petits espaces et voyages). 
le foin lui sert à se limer les dents qui grandissent sans cesse et à lui donner des nutriments essentiels à son développement. il fait partie de la base de l'alimentation.

en terme d'alimentation, au début on avait pris un mélange à l'animalerie spécial cochon d'inde mais on s'est très vite aperçu qu'il ne mangeait pas tout et qu'on jetait une grande partie car il triait. on est parti sur les extrudés spécial jeune cochon d'inde. l'avantage de ce produit est que la vitamine c est fixée du coup elle ne s'évapore pas après ouverture du paquet. après nous sommes partis sur cette marque qu'il adore après avoir testé d'autres avant. quinze a une alimentation un peu compliquée. 

à côté de ça, on lui donne des légumes matin et soir. tout n'est pas bon à donner à un cochon d'inde. du coup, on s'aide beaucoup de cette liste faite par cobayes club. en principe, ils ne sont pas compliqués niveau alimentation. néanmoins le nôtre est très difficile et ne mange que peu de choses finalement. s'il ne finit pas son assiette de légumes, on jette le tout au compost. évidemment, on lave les fruits et légumes avant de lui donner. 

en matière de vitamine c, au début on lui donnait à la pipette chaque jour une dose conseillée par le vétérinaire. c'est d'ailleurs le mieux pour que nous soyons sûrs qu'il ait sa dose journalière. sinon, j'ai trouvé ses granules que nous mettons avec ses granulés.  

les pierres à sel sont dangereuses pour les cochons d'inde ! ce n'est pas la peine d'en acheter une.


le cochon d'inde et les bébés/enfants

quinze a assez mal vécu l'arrivée de la canaille dans notre foyer. il a eu une période de dépression durant quelques mois. mais à force de lui montrer qu'on ne l'oubliait pas, il a repris "vie". on n'a pas changé nos habitudes avec lui. ce fut, je vous l'avoue pas simple de se multiplier. 

quand la canaille fut plus en âge pour découvrir quinze, nous les avons mis ensemble. évidemment il s'est fait un peu malmené. et s'est vite réfugié chez nous ou dans sa maison. c'était aussi l'occasion d'apprendre qu'elle pouvait lui faire mal. voyant qu'il supportait mal les jeux avec elle, on ne l'a pas forcé. c'est même depuis peu qu'elle commence à s'occuper un peu de quinze, depuis qu'elle est beaucoup plus douce avec lui. 

par chance quinze ne mord pas ou si il le fait c'est parce que nous sentons le légume. mais jamais par méchanceté et pourtant il en a eu des occasions. 

la canaille apprend à prendre soin gentiment d'un animal et adore lui donner à manger. néanmoins ce n'est pas un animal pour les très jeunes enfants. c'est bien trop compliqué d'entretien. d'ailleurs elle ne participe qu'à la nourriture.

après chaque animal est différent. ici, il s'est vraiment acclimaté à la canaille.


où trouver l'équipement complet ? 

en belgique, je trouve tout chez tom & co. c'est une animalerie très bien constituée pour tous les animaux. on trouve tout pour tout le monde.
en france, il y a truffaut, animalis,... les animaleries sont nombreuses. néanmoins, je passe souvent par internet. je ne jure que par wanimo. je suis tombée dessus en cherchant une animalerie sur internet. ses avis étaient très bons. j'achète la nourriture (quand je ne peux pas passer par la belgique car moins chère) et le chanvre en grosse quantité (c'est plus économique). si vous souhaitez passer commande pour votre (futur) animal, je peux vous parrainer (mettez un commentaire). vous aurez droit à cinq euros de réduction (tout comme moi).


pour aller plus loin

quelques sites très utiles qui vous apprendrons davantage sur les cochon d'inde parce que je ne suis pas une professionnelle et je n'ai pas pu parler de tout : 

You Might Also Like

0 commentaires

TRANSLATE

CREDITS

© Sauf mentions contraires, les textes & photos présentés sur ce blog m'appartiennent, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation. Tatiana Ch. © 2010-2017. Tous droits réservés.